La stratégie 360°, nouvel eldorado des maisons de disques

Face à la crise du disque, l’industrie musicale tente d’apporter des solutions. C’est le cas de la « stratégie 360 degrés ». L’idée pour les majors et les labels de musique est de diversifier au maximum leurs activités pour créer des sources « multirevenus ».

Le 360 deviendra-t-il la règle ?

Produire, éditer, acheter des salles, manager, organiser des tournées, créer des panoplies de produits dérivés… Du disque au merchandising en passant par la scène et les droits éditoriaux, les maisons de disques tentent d’exploiter tous azimuts la carrière de leurs artistes.

Elles se tournent aussi vers les nouveaux supports numériques et interactifs et, plus récemment, développent des stratégies de sponsoring et de partenariat marques-artistes, marché qui représente, selon Pascal Nègre (Universal Music France), 1 milliard de dollars au niveau mondial. Le but : faire des fans de véritables « consommateurs » musicaux.

EMI Music a été le premier à signer ce type de contrat à 360° en 2002 : 150 millions de dollars pour 5 ans -pas encore recouvert d’ailleurs- avec Robbie Williams. En France, Warner Music a créé en 2007 une division spécialisée : Warner Music France 360°.

GVW et LV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s